La saga des Automobiles TURBOT  ( 1908 - + )


C'est à l'occasion de l'épisode Spirou et les Héritiers (1951) que Franquin introduit dans les Aventures de Spirou et Fantasio la firme Automobiles TURBOT, qui évoque naturellement le constructeur français TALBOT; le dessin même de son emblème s'inspire de celui de Talbot. Mais, localisation de Spirou oblige, Turbot est un constructeur belge, comme l'indiquent les plaques minéralogiques à caractères rouges sur fond blanc des modèles d'usine, ainsi que la couleur nationale jaune de ses bolides de course. Franquin fait remonter le premier modèle Turbot à 1908.

À l'époque, Turbot construisait aussi des monoplaces de Formule 1 (comme son modèle Talbot). Dans Spirou et les héritiers, Fantasio connaît l'un des directeurs de la firme, ce qui lui permettra de venir piloter l'un de ses ultra-modernes bolides en Grand-Prix !
Pour les voitures de route, Turbot se distingue en 1953 en présentant le type Rhino I, un cabriolet Sport à traction (avant) mue par turbopropulseur (d'où son autre nom de Turbotraction), qui lui permet d'atteindre les 250 km/h.
Mais Turbot ne s'endort pas sur ses lauriers. Début '58, voici la Turbot 2, reprenant la technologie de sa devancière, mais entièrement modernisée, et adoptant la structure du coupé-cabriolet si prisée aujourd'hui ! Certains exemplaires, en parfaite condition, roulent encore de nos jours, jusque dans les contrées les plus exotiques, comme... les îles Marmelade.

Bien que son activité ne soit plus directement évoquée dans les actuelles Aventures de Spirou, il ne faut pas être inquiet pour la marque... La firme Turbot continue de prospérer, produisant de nouveaux prototypes attrayants sous diverses signatures... Un luxueux catalogue sera même diffusé en 2010, illustré d'excitants modèles : le Carnet de Bord... Et certains "Salons de l'Auto" (hélas fictifs...) sont l'occasion pour Turbot de réunir le (riche) passé de l'ère Franquin, avec l'exaltant futur de la firme...
... Il se murmure même que le constructeur s'apprête à lancer un nouveau modèle, à l'étude depuis plus de trois ans : la sportive Turbot 3 à deux places...
En espérant qu'un amateur fortuné se fasse construire un jour l'un de ces bolides, comme il advint, trop tardivement pour leur génial dessinateur, des modèles du grand Franquin...

N.B. : 
Les dates données pour les aventures, s'il y a lieu, sont ici celles de la publication dans l'hebdo, qui peut être très antérieure à l'Album correspondant.
N.B. 2 : Suivre les liens spécifiques du Menu ci-dessus pour plus de détails et d'illustrations sur les Turbot 1 et 2.
  TURBOT  n° 1  (1908)  
TYPE
Carrosserie
Année(s)

?
Phaéton (2 places)
1908
André FRANQUIN :
Spirou et les Héritiers (1951)
    (Intégrale tome 2)





 
Dans Spirou et les Héritiers, le "second exploit" qui doit départager les deux neveux, Fantasio et Zantafio, pour obtenir l'héritage de l'oncle Tanzafio, consiste à participer à un Grand Prix automobile, et s'y classer dans les 6 premiers...
Heureusement, Fantasio connaît un directeur chez Turbot... Rendez-vous pris, il est retenu pour y apprendre le pilotage d'une F.1...
Après moultes péripéties, engagé au G.P. de Cocochamps [Francorchamps], Fantasio y arrache un podium, et en récompense, obtient le privilège de faire un tour d'honneur du circuit dans l'ancêtre de la marque...  qu'il ira maladroitement fracasser contre un arbre !

À droite, les murs du bureau du Directeur sont tapissés de photos représentant quelques bolides passés de la firme...



  Les TURBOT  de Formule 1   (1950-1951)  
 Comme son modèle réel Talbot, TURBOT fait courir ses propres monoplaces de Formule 1. Le premier type, sur lequel Fantasio s'entraîne, calque graphiquement la Talbot T26C contemporaine. Visionnaire, Franquin la double d'un modèle... biplace (que Mac Laren réinventera quelques 50 ans plus tard, en 1998), destinée à l'écolage des nouvelles recrues.
Mais Turbot engage ensuite en course un modèle à la mécanique révolutionnaire : une 1,5 L. V16 à compresseur... comme sur le modèle B.R.M. P15 de l'époque ! Franquin était alors vraiment en pointe dans le domaine automobile...
NB : En 1952, le règlement technique des voitures change radicalement (moteurs 2,5 L. atmo de la F.2 d'alors), et Turbot (comme... Talbot) tourne définitivement le dos à la F. 1.
TYPE
Carrosserie
Année(s)
Nb. de cyl.
Cylindrée
Puissance

F. 1
biplace
1951
6 en ligne
4483 cc (atmo)
280 cv/5000 t/m
André FRANQUIN :
Spirou et les Héritiers (1951)
    (Intégrale tome 2)





Le directeur de Turbot accède à la demande de Fantasio pour apprendre à piloter, et le confie aussitôt à l'ingénieur Martin, pilote d'essai de la firme, qui se fait fort de dégoûter ce jeune candidat au pilotage en lui administrant  quelques tours de piste... roboratifs [... et sans casque ! ] au volant du "Tandem", la F.1 biplace ci-dessus. Contre toute attente, Fantasio en sort plus impatient que jamais de prendre lui-même le volant !


Les essais proprement dits s'effectueront par la suite au volant d'une monoplace classique à la ligne similaire (en fait, dans la réalité, une Talbot T26C de F1).



TYPE
Carrosserie
Année(s)
Nb. de cyl.
Puissance
Vitesse maxi

F. 1
monoplace
1951
V16 + compresseur
400 cv
315 km/h
André FRANQUIN :
Spirou et les Héritiers (1951)
    (Intégrale tome 2)









Le grand jour est arrivé... Zantafio ayant capturé et séquestré les deux pilotes officiels de Turbot, Martin et Roulebille, les deux cousins, remplaçants désignés, vont s'aligner au départ du GP de Cocochamps au volant des deux nouvelles Turbot V16 (il n'était pas alors question de super-licence...). Leur puissance annoncée de 400 cv correspond à celle de l'Alfetta 159 victorieuse du Championnat du Monde 1951 (avec Fangio). On voit ci-dessus successivement :
  • (en haut) : Les 2 monoplaces Turbot, portant les n°s 5 (pilote : Fantasio) et 6 (pilote : Zantafio), sur la ligne de départ.
  • (au milieu, en gros plan) : Spirou au volant de la 6; ayant surpris les plans machiavéliques de Zantafio pour éliminer la voiture de Fantasio en course, Spirou s'est emparé de la monoplace de Zantafio au moment du départ...
  • (en bas) : la 5 au volant de laquelle Fantasio décrochera la 3ème place du GP, remplissant ainsi les conditions du second "exploit" exigé par le testament de Tanzafio...

Ci-dessus, l'interprétation par Christophe BLAIN de la Turbot F1 V16 pilotée par Spirou, pour la Galerie des Illustrés (2009).



  La TURBOT Rhino I   (1953)  
 La Turbot Rhino I est une voiture révolutionnaire, tant par ses lignes, que par sa mécanique; elle s'inspire des travaux du grand ingénieur visionnaire J.-A. Grégoire. Le souvenir de cette voiture reste vivace dans les Aventures de nos héros : on la retrouve dans les albums de plusieurs auteurs de Spirou, et tout récemment, avec Yoann et Vehlmann, c'est elle que choisit Spirou, "exilé" sur l'une des îles Marmelade, de préférence à sa cadette...
TYPE
Carrosserie
Année(s)
Moteur
Puissance
Vitesse maxi

Rhino I
Cabriolet 3 places
1953-1957
Turbopropulseur
200 cv
250 km/h
André FRANQUIN :
La Corne de rhinocéros (1953)
Le Dictateur et le champignon (1953)
La Mauvaise tête
(1954)

    (Intégrale tome 3)
...............................
YOANN & VEHLMANN :
Dans les griffes de la Vipère (2012)



 Turbot a conçu une voiture révolutionnaire, devant surclasser en qualité et en prix les modèles actuels. Ses plans sont convoités par des concurrents sans scrupules... Tel est le point de départ de cette aventure d'espionnage industriel intitulée Spirou et la Turbotraction, et devenue La Corne du rhinocéros (1952-1953).
C'est le 16 juillet 1953, peu avant la fin de l'épisode (Spirou n° 796) que, pour les remercier d'avoir sauvé et retrouvé les plans du prototype, l'ingénieur (et pilote) Roulebille leur remet, au nom de la Marque, les clefs de l'un de ces rutilants prototypes, un modèle Sport  à 3 places de front, aussi dénommé Turbotraction, dont le turbopropulseur lui permet d'atteindre les 250 km/h...
La voiture accompagne ensuite régulièrement nos héros dans leurs Aventures, jusqu'aux Vacances sans histoires chez Franquin.

Dans Les griffes de la Vipère (album 53), Spirou retrouve une Turbot I dans l'une des îles Marmelade où il est assigné à résidence...


  La TURBOT  2   (1958)  
TYPE
Carrosserie
Année(s)
Moteur


Turbot II
Coupé-cabriolet
1958-1961
Turbopropulseur
André FRANQUIN :
Vacances sans histoires (1957/58)
La Foire aux gangsters (1958)
(Intégrale tome 5)

.............................
YOANN & VEHLMANN :
Dans les griffes de la Vipère (2012)





C'est le 16 janvier 1958 (Spirou n° 1031; ci-dessus) que Spirou et Fantasio retrouvent Roulebille, l'ingénieur d'Automobiles Turbot, qui arrive au volant de la Turbot 2 flambant neuve que l'émir Ibn-Mah-Zoud vient d'acheter. Celui-ci, bon... Prince, leur offre cette voiture pour remplacer la Rhino I qu'il a si malencontreusement détruite, en échange de la De Dion 1912 "gadgétisée" de Fantasio...

Ci-contre à gauche : Roulebille fait une démonstration de la Turbot 2 à Spirou et Fantasio.

Yoann et Vehlmann, dans Les Griffes de la Vipère (album 53; 2012), réuniront les 2 modèles emblématiques d'Automobiles Turbot.
  La TURBOTRACTION  3000   (2004 - 2008)  
Depuis bientôt un demi-siècle, inexplicablement, plus aucune nouvelle de la firme TURBOT ne sourdait... Avait-elle été emportée par la tourmente ayant entraîné la disparition concomitante de Talbot (1960) ?... On retrouve simplement Martin et Roulebille, ingénieurs-pilotes chez Turbot, en 1971, dans un court épisode de Fournier : Joyeuses Pâques papa ! (hommage à Franquin); ils apportent à Franquin un gâteau reproduisant la Turbot 2...
Mais voici qu'en 2004, dans le TT Imbroglio de  Paris-sous-Seine, Munuera et Buchet dévoilent les premiers croquis d'un tout nouveau modèle, aux allures résolument modernistes : la Turbotraction 3000...
TYPE
Carrosserie
Année(s)

3000
Roadster (2 places)
(2004) 2005-2008

MORVAN & MUNUERA :
[Paris-sous-Seine, TT Imbroglio (2004)]
L'homme qui ne voulait pas mourir (2005)
Noël sans neige
(2006)
Aux Sources du Z (2008)
(Toutes les Aventures... tome 17;
2012 )





Premiers croquis de la "Turbotraction 3000", dus à Philippe Buchet, et publiés dans l'album TT de gauche (en haut) de Paris-sous-Seine. Ils représentent fidèlement la voiture telle qu'elle figurera dans l'épisode suivant.


La Turbot 3000 apparaît officiellement en 2005 dans L'homme qui ne voulait pas mourir. Fantasio l'utilise pour visiter la demeure isolée héritée de l'oncle Tanzafio. Le cousin Zantafio, toujours à l'affût d'un mauvais coup, s'empare alors de la voiture [2ème photo ci-dessus à partir du début], qu'il finira par planter sur le toit d'un... bateau !



On retrouve ensuite la voiture dans l'épisode court Noël sans neige (2006) [photo ci-dessus].  Suite sans doute à l'accident précédent, la ligne en est passablement remaniée : le capot avant par exemple est alors fort différent, dépourvu de la nervure en V joignant la calandre aux extrémités latérales du pare-brise; et les flancs ont perdu leurs larges grilles d'aération.



La 3000 retrouve à peu près ses lignes d'origine dans Aux Sources du Z (2008), où SPIROU l'utilise pour foncer à Champignac, après un filandreux appel 3D de Zorglub...
Dans l'Album TL d'Aux sources du Z, on peut voir une page entière de dessins au net en couleurs, réalisés par PAU Car Consultin, représentant cette ultime mouture de la voiture sous tous les angles.

   Prototypes de recherche (2008 - 2010)  
 L'apparition de la Turbot 3000 dans les pages de Spirou semble avoir relancé la dynamique de la Marque. A-t-elle trouvé un repreneur fortuné, voulant donner un nouvel essor à cette firme au passé prestigieux ?... Désormais vont se bousculer les prototypes de salon, et même roulants, sous les... souris (?...) des plus grands dessinateurs. Conrad ouvre le bal, lui qu'on vit souvent rôder autour du monde de Spirou (talent (indéniable !) à part, on se demande bien pourquoi...).  Le Salon de l'Auto biennal de Paris, en 2010, est l'occasion d'un véritable bouquet de modèles en tout genre, autour de l'originale Quattraction qui trône sur le stand de la firme...
TYPE
Carrosserie
Année(s)

?
Roadster (2 places)
2008
Didier CONRAD
Qui a dessiné Spirou ? (2008)





Ce dessin est la contribution de Conrad au livret cité. On ne sait rien des caractéristiques du véhicule, premier des (nombreux) prototypes de Salon dévoilés par TURBOT durant cette période foisonnante...



TYPE
Carrosserie
Année(s)

Twenty-Ten
Cabriolet (2 places)
2010
Fabrice PARME
Carnet de Bord (2010)





Intéressant projet aux lignes rétro-futuristes à la mode des années '50. Ici, l'on ADORE !... Il s'agit semble-t-il d'un proto de salon, dont les caractéristiques n'ont pas été révélées.



TYPE
Carrosserie
Année(s)

Rhino X3
Roadster
2010
SIKORSKI et GILSON
Carnet de Bord (2010)




Voici un proto parfaitement réaliste, qui semble d'ailleurs roulant (même si par ailleurs le Garage Isidore a plutôt l'habitude de surtout rouler le... client !). On aimerait en apprendre davantage...




TYPE

Carrosserie
Année(s)
Motorisation
Châssis

Vitesse maxi
0 à 100 km/h
Autonomie

Rhino III

Coupé (coach)
2010
hybride électrique/T. à gaz
fibre de carbone

240 km/h
4"6
120 à 900 kms
Olivier SAIVE
Carnet de Bord (2010)






Ce proto, l'un des plus aboutis de la série, semble parfaitement roulant, et prêt à prendre la route. Il s'inscrit dans les préoccupations d'aujourd'hui visant à étendre l'autonomie des véhicules électriques vers des valeurs compatibles avec de grands trajets.




TYPE

Carrosserie
Année(s)
Moteur
Puissance
Transmission
Châssis

Vitesse maxi
0 à 100 km/h

Rhinster

Roadster (2 places)
2010
électrique (central AR)
240 kW (322 CV)
roues AR
carbone / alu

270 km/h
2"7
Olivier VATINE
Carnet de Bord (2010)




Encore un intéressant projet, techniquement très bien étudié. Son style semble moins réaliste que le précédent pour une production en série, au contraire de sa partie mécanique.




TYPE
Carrosserie
Année(s)
Moteur
Transmission


Quattraction
Coupé 3 places
2010
électrique (1/roue)
4 R.M.

PAU [Rodríguez Jiménez-Bravo]
Spirou n° 3781 (29-IX-2010)




(Vue d'un stand TURBOT, dessinée par PAU, où trône au premier plan une nouvelle Quattraction, cependant que les "vieilles gloires" sont conviées pour présenter la benjamine; in Spirou "Spécial Auto" n° 3781 du 29 septembre 2010, qu'accompagnait le supplément Carnet de Bord, présentant d'autres modèles de divers dessinateurs).

Le "styliste" PAU, qui avait déjà finalisé la précédente Turbot 3000, est l'auteur de ce projet de QuAtTraction (que de sens en un seul mot !), qui trônait sur le dernier Salon international où Turbot l'exposait (non loin d'un stand "Ferrari" au... curieux logo !), en compagnie de ses deux glorieux ancêtres. Il semble attirer l’œil de tous les personnages de l'hebdo par ses lignes arrondies bien dans l'air du temps...
Il s'agit d'un modèle sportif animé par un moteur électrique à chaque roue, avec un système de récupération d'énergie au freinage. La carrosserie, à l'aérodynamique "active" développée, intègre des panneaux solaires. La rétro-vision est assurée par deux petites caméras vidéo sur les ailes avant. Le conducteur est assis au centre, et il y a place pour deux passagers sur les côtés, légèrement décalés, avec un petit espace entre eux pour SPIP.
L'aileron arrière non seulement s'ajuste automatiquement en hauteur et inclinaison en fonction de la vitesse, mais peut faire office d'aérofrein puissant, comme les prises d'air avant.
Une version "Le Mans" de la Quattraction a également été développée.
On trouvera ici des images supplémentaires.


  La Turbotraction III ...   (2010 +)  
TYPE

Carrosserie
Année(s)

Turbotraction III

Roadster
2010+

YOANN & Baron Brumaire
Carnet de Bord (2010)
Spirou a 75 ans (2013)

Dans les griffes de la Vipère (2013)





 
Décidément, les projets se bousculent chez Turbot !... La Quattraction semble fort attrayante, mais sa technologie nouvelle ne risque-t-elle pas de rebuter le client potentiel ?... Aussi la firme met-elle plusieurs fers au feu, et annonce sa Turbotraction III dès 2010, dans le fameux Carnet de Bord. Alors simple projet parmi d’autres, le dessin est accompagné d'un "dossier de presse" faisant état de caractéristiques hautement fantaisistes...
Trois ans plus tard, l'intention se précise : le hors-série Beaux-Arts des 75 ans indique clairement que ce sera la prochaine voiture de Spirou et Fantasio, mais sans apporter de précision technique...
C'est Baron Brumaire, ami de Yoann, qui a aidé au dessin de ce nouveau modèle.
La page ci-dessus est extraite de la version golde de Dans les griffes de la Vipère (2013). Le dessin du bas reprend celui du Carnet de Bord; il figure aussi dans l'album de Beaux-Arts. Les croquis du haut sont des dessins préparatoires de Yoann lui-même.