L'idée de départ (tout juste ébauchée) de cette section du site était de prolonger le remarquable Garage de Franquin© à ses successeurs sur la série "Spirou et Fantasio" : mais l'incontournable site InédiSpirou avait déjà publié une série d'études superbement documentées sur le sujet, et il n'y aurait bien sûr aucun intérêt à reprendre ici cette matière (consulter la rubrique LIENS du menu principal, ci-haut). L'on a donc recentré ces pages sur les voitures conduites par Spirou à travers l'ensemble de la série, regroupées par marques et par pays. Progressivement, l'on étend cette revue aux personnages de tout premier plan, le dernier en date étant l'ineffable Seccotine !
Historiquement, Rob-Vel, plus sensible à la Marine, n'a jamais placé Spirou au volant d'un véhicule automobile, à l'exception d'une case fugitive. Jijé le fait piloter un... avion, mais l'on ne voit Spirou au volant que sur certaines couvertures, en des voitures exubérantes mais qui caricaturent la réalité d'alors.
Tout change avec FRANQUIN : non seulement Spirou conduit, mais les véhicules deviennent de plus en plus réalistes et variés. Bien plus, Franquin invente... : et ce sont les extraordinaires TURBOT, tellement "vraies", qu'elles s'incarneront bien plus tard dans la réalité sous forme de prototypes !
Parmi les successeurs de Franquin, Fournier continue à nous enchanter de merveilles mécaniques, même s'il n'en confie guère d'exaltante à Spirou lui-même. Nic et Cauvin auront d'excellentes intentions, mais que viendra un peu gâcher un dessin parfois sommaire, voire déformant...

L'on souhaite présenter en ces quelques pages l'ensemble des véhicules réels [auxquels l'on a finalement rajouté les Turbot, dont les 1 et 2, "matérialisées", sont en outre détaillées] pilotés par Spirou, Fantasio,... fût-ce le temps d'une simple prise en main. L'on y ajoute les Taxis empruntés par nos héros, que par définition ils ne conduisent pas eux-mêmes.
Pour chacun, l'on s'efforcera de réunir progressivement une documentation raisonnable (... l'on n'a pas l'ambition de concurrencer le "Garage de Franquin" !). L'on présentera aussi une miniature de chaque voiture lorsqu'il en existe.
Dans l'Index ci-dessous, l'on indique entre () le nombre de voitures de chaque marque recensées.
 


  Index des Marques de Voitures représentées  
A
ALFA ROMEO
ARZENS
AUTO UNION

B
     B comme... BONUS et... BEGHIN !
B M W
BUICK (2)

C
CITROËN (5)

D
D K W
DODGE
DUESENBERG

F
FAW JieFang
FERRARI
FIAT (3)
FORD
FORD
    Formule 1

H
HONDA

I
INNOCENTI

J
JAGUAR (2)
JEEP
L
LAND-ROVER
LOTUS (2)

M
MARATHON
MASERATI
MINI (2)

P
PEUGEOT
POLSKI-FIAT

R
RENAULT (7)

S
SIMCA
STUDEBAKER
SUZUKI

T
TALBOT
    Taxis (USA - Autres)
    TURBOT 

V
VOLKSWAGEN

W
WILLYS(2)
Chapitres complémentaires...
Chronologie des "Voitures à Spirou  (et Fantasio)"
[1942 : CITROËN Traction 11 Légère (la "Zazoumobile" de Fantasio) [Schwartz : Le Groom vert-de-gris ] ]
25/10/1945 : Jeep WILLYS MB (achetée par Fantasio des surplus américains) [Jijé : La Jeep de Fantasio]
16/07/1953 : TURBOT Rhino I cabriolet (cadeau d'Automobiles Turbot) [Franquin : La Corne du Rhinocéros]
16/01/1958 : TURBOT 2 coupé-cabriolet (offerte par Ibn-Mah-Zoud) [Franquin : Vacances sans histoire]
12/10/1967 : HONDA S800 cabriolet [Franquin : Panade à Champignac]
30/01/1975 : LOTUS Europa Special [Fournier : Du cidre pour les étoiles]
12/08/1976 : RENAULT 5 TS découvrable rouge "AGAGA" [Fournier : L'Ankou]
09/10/1980 : INNOCENTI Mini De Tomaso Bertone [Nic : Le Fantacoptère solaire]
03/02/1983 : CITROËN Visa (voiture de Fantasio) [Nic : Les Faiseurs de silence] (détruite le 10/2/83)
17/06/1982 : RENAULT 5TL (toit tôlé; jaune) [Tome & Janry : Virus]